Sélectionner une page

Contributions des citoyens de la ville de Vaux sur Seine au

« grand débat national »

 

Le jeudi 21 février 2019, Monsieur Jean Claude Bréard, maire de Vaux sur Seine, et le conseil municipal ont organisé un débat dans le cadre du « grand débat national ».

80 personnes se sont réunies durant 3H. Afin de débattre et faire des propositions.

Les contributions essentielles sont les suivantes :

  1. L’organisation de l’Etat et des services publics.

Complexité des démarches administratives : écoles, parcours SUP, carte vitale, handicap, impôts…

Méconnaissance des droits

Un système compliqué qui ne permet pas de réduire les coûts et qui n’est pas bien réparti sur le territoire.

Même si chacun reconnaît une assez bonne qualité de service.

La Commune et le département sont les plus appréciés en raison de leur proximité.

 

           Demande de simplification des démarches administratives en demandant que le numéro de

           sécurité sociale soit le seul identifiant pour toutes les démarches administratives.

           Une aide doit être apportée aux personnes ayant des difficultés avec l’informatique ce qui

           permettrait de maintenir ou de créer des emplois dans les territoires.

           Créer des liens beaucoup plus importants entre les différentes administrations.

           Continuer à transférer des compétences de l’Etat vers les collectivités locales.

 

           Développer et améliorer le service hospitalier, la création des maisons de santé dans les villes

           permettant de désengorger les services d’urgence.

 

           Développer et améliorer le service public de la formation professionnelle.

 

           Développer la jonction des communes.

 

         2.La fiscalité et les dépenses publiques.

           Joindre aux formulaires de déclaration d’impôts une présentation précise et imagée de l’

           utilisation de tous les impôts.

           Dans tous les domaines et pour toutes les dépenses, justification précise des dépenses.

           A la sortie de l’hôpital, le malade doit connaître le détail des frais.

           Réduction de la TVA pour les produits de première nécessité et augmentation pour les

           produits polluants et les produits de luxe.

           Lutte contre toutes les formes de fraude fiscale.

           Augmentation des tranches d’imposition fiscale, aussi bien les tranches basses que les

           hautes.

         Les impôts directs doivent être payés par tous.

         Débat sur la question de l’ISF sans propositions consensuelles.

         Toutes les entreprises qui font des bénéfices en France doivent payer des impôts en France.

 

         Demande d’éclaircissements sur la dette publique et imposer, sur certains points, une

         renégociation.

           D’une manière générale, simplification de toute la fiscalité en ayant pour principe unique :

           l’égalité entre tous les citoyens.

           Une baisse des charges sur les salaires devrait permettre la création d’emploi.

           Une augmentation des salaires est préférable à la multiplication des aides.

 

  1. La transition écologique.

         Moins consommer et consommer mieux : l’obsolescence programmée est inacceptable,

         encourager les produits recyclés par une fiscalité avantageuse, simplifier les emballages,

         privilégier les circuits courts.

 

         Améliorer et développer les transports en commun, interdire les voitures en centre-ville,

         renforcer l’éducation écologique dès l’école primaire. D’une manière générale, une éducation

         simple et précise dans ce domaine est indispensable.

         Développer les transports fluviaux et le ferroutage.

         Demande de simplification pour toutes les questions concernant l’isolation des maisons et

         les questions de chauffage : impôts, aides, informations…

         Valoriser toutes les filières qui permettent la transition écologique : impôts, aide technique.

         Développer les circuits courts qui permettent les créations d’emploi de proximité.

         La question des économies d’eau et du traitement de celle-ci.

         Revoir toute la question de la fiscalité liée à l’écologie : elle doit être transparente et positive.

 

  1. Démocratie et citoyenneté.

           Prise en compte lors de toutes les élections du vote blanc et si celui-ci est majoritaire, les

           élections sont annulées.

           Mise en place de la proportionnelle à toutes les élections.

           Mise en place des référendums citoyens.

           Le rôle des syndicats doit être valorisé et ceux-ci doivent être plus représentatifs.

           Non seulement, interdiction de tout cumul de mandats mais imposition de délais entre deux

           mandats.

         La presse doit être plus indépendante et diversifiée.

         Les élus doivent avoir une attitude exemplaire et nul ne peut se présenter s’il a été

         condamné. Et tous les élus doivent avoir un statut clair et valorisant.

         Réduction du nombre de parlementaires.

           L’éducation des parents et de l’école doit jouer un rôle fondamental dans la formation de

           tous les citoyens.

           Pour tous le rôle du MAIRE, est respecté et fondamental parce que proche du citoyen.