Sélectionner une page
Une des deux chaudières est tombée en panne à la fin de l’année 2020.
Âgée de 30 ans, elle ne pouvait être réparée, le foyer en fonte étant fendu.
Nous avons décidé de lancer une consultation d’entreprises pour connaitre le montant de son remplacement à l’identique, et le budget pour bénéficier des dernières évolutions techniques.
A l’issue de cette étude, nous avons pris la décision de remplacer en même temps les deux chaudières existantes par deux nouvelles, plus économes et moins polluantes, au gaz à basse température.
Ces travaux s’inscrivent dans la politique municipale visant à améliorer la qualité énergétique et environnementale des équipements communaux.